"En réalité, l'hypnose est un état de veille intense, à l'instar du sommeil profond à partir duquel nous rêvons. De même que ce sommeil profond conditionne l'éclosion du pouvoir de rêver, de même cette veille intense nous fait accéder au pouvoir de configurer le monde. L'hypnose devient alors une vigilance accrue qui met à notre disposition les paramètres constitutifs de notre existence."

 

QU'EST-CE QUE L'HYPNOSE, F. Roustang, 2003

Le soin par la parole est né en même temps que le langage.

Sous diverses formes, il a toujours été pratiqué par les hommes.

 

L’hypnose est une des thérapies par la parole et elle fait aujourd’hui beaucoup parler d’elle à travers de nombreuses publications.

 

En 1998, la science a découvert l’activation d’une zone dans le cerveau correspondant à l’état hypnotique.

 

Aujourd’hui, la médecine a validé cette forme de thérapie dans le traitement de problématiques telles que les phobies, les angoisses, la dépression, les addictions, les compulsions, les attachements négatifs, les deuils, les maladies psycho corporelles, et autres symptômes.

 

Dans toute problématique, l’inconscient joue un rôle prépondérant. 

L’hypnose, telle qu’elle est pratiquée en thérapie, propose des protocoles pour entrer en contact avec l’inconscient. La personne qui est en état hypnotique, contrairement à certaines idées reçues, peut entendre tout ce que dit le thérapeute, et a donc le choix de suivre le déroulement de la séance.

 

Toute personne volontaire est « hypnotisable ».

Le ressenti de cet état hypnotique varie d’une personne à l’autre.

Certains vont avoir l’impression d’être « partis très loin » et d’autres d’être « restés là », et en thérapie, le ressenti est sans incidence sur le résultat.